Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Lettre de M.V à Luc Cavournas.

Publié le 26 Septembre 2013 par resistanceetamour in politique

Cher lecteur. Ce matin du 26 septembre 2013, j'ai reçu une lettre d'un haut fonctionnaire chef de la police. Vu que je ne suis pas le destinataire de cette lettre (je préfère vous le dire tout de suite avant que vous ne m'insultiez), je suppose qu’elle est arrivée par erreur chez moi. J'ai décidé de vous faire bénéficier de son contenu vu que je n'ai aucune sympathie pour M.V.

Lettre de M.V à Luc Cavournas.

Cher Luc,

Tu es le seul ami qui me reste avec mon suppléant Carlos Da Silva, David Assouline, et les innombrables militants du PS qui me défendent envers et contre tout.

Vous au moins vous me comprenez, vous ne me faites pas chier quand je dis que les Roms ne souhaitent pas s'intégrer. Oui, ils sont une minorité à le vouloir et tous les autres ont vocation de revenir en Roumanie et en Bulgarie, enfin peu importe où ils retournent du moment qu’ils partent. Ils ont des modes de vie extrêmement différents de nôtres, ils ne sont pas comme nous d'ailleurs et ça se voit et ce n'est pas cette conne de commissaire européenne Viviane Reding qui va me convaincre du contraire. Les Roms ne sont pas des individus et ses menaces ne me font pas peur. Les associatifs qui me contredisent, alors que je prétends que mes propos ne dérangent que ceux qui ne connaissent pas le dossier, me font gerber. Ils disent que je bafoue leur travail de terrain mais personne ne leur a rien demandé et d'ailleurs Estrosi est d'accord avec moi, c'est ce qui compte et, encore mieux, le président de la République me soutient. Donc il n'y aura pas de recadrage cette fois. J'emmerde donc les associatifs et les communistes droit-de-l'hommistes de la LDH qui n'ont aucun pouvoir et ne comptent pas à mes yeux.

Les ministres verts ne me font pas peur. Quand j'ai dit qu'il fallait faire la preuve que l'islam est compatible avec la République et que j'ai lancé une polémique sur le regroupement familial, l'un d'eux a dit qu'ils quitteraient le gouvernement si j'étais nommé premier ministre, et bien qu'ils partent ils respecteront enfin leur promesse. Evidemment ils ne partiront pas, ils sont trop opportunistes pour cela, tout le monde le sait. Pour éteindre la polémique j'ai juste déformé les propos de François Hollande et hop, plus personne ne m'a embêté. Je suis un génie pour me sortir de situations compliquées et c'est bien pour cela que je n'ai ni peur des verts ni de la commission européenne. Cette fois-ci Duflot a comparé mon discours avec le discours de Grenoble mais peut m'importe, je n'ai pas à me justifier à cette écolo arriviste. Moi je veux pas des étrangers et des roms, je veux des white et des blancos.

Depuis que Jean-Luc Mélenchon a déclaré que j'étais contaminé par le FN, tout le monde est focalisé sur ce que je dis et c'est bien car ça me permet de faire parler de moi, peu importe que ce soit en bien ou en mal. L'important c'est que les gens m'entendent toujours et que je reste ministre de l'intérieur pour que mes mots aient assez d'intensité pour être entendus. Heureusement Hollande, contrairement à Mélenchon n'a pas encore compris que c'est moi qui vais contaminer le FN car il y a des ennemis de l'intérieur.

Continue mon ami à attaquer cette gauche qui a tout compris pour faire diversion. Je te suggère même de rappeler que ce sont des communautaristes, pour suggérer aux gens qu'ils font eux aussi parti des ennemis de l'intérieur.

Merci mon cher ami de m'aider dans ces heures sombres à combattre le terrorisme et le fascisme islamiste, je n'oublierai pas ton aide et je te nommerai ministre des affaires étrangères et de la défense dès que je serais président en 2022, après avoir laissé perdre Hollande en 2017 comme je l'espère. Marine Le Pen sera le premier ministre de notre gouvernement au nom de "l'unité nationale", ce qui nous permettra de la discréditer totalement puisque aucun premier ministre en fonction n'a été élu président de la république.

En espérant que cette lettre t'arrivera assez vite, je te présente cher camarade toute ma considération.

M.V

Avertissement: ce texte est parodique (oui yen a qui ont pas compris apparemment sur fessesbook).

Commenter cet article