Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Le bruit et l'odeur... Bis repetita placent

Publié le 28 Septembre 2013 par Nitro_Politic in politique, Roms, François Hollande, Manuel Valls, Front National, Parti Socialiste, Pauvreté

Cet article est reposté depuis De Nitro-Politic.

Depuis le 24 septembre je n’ai pas pu écrire de billet, comme un con ce jour là, j’ai débuté par la matinale de France Inter, la ou les invités, toujours la même poignée d’individus rompus à la Com sirupeuse, viennent réciter leurs textes sans contradiction.
Pas une page blanche, non, un profond dégout à la fois pour la radio qui n’a qu’un objectif, choper l’invité qui dira chez eux la plus belle ânerie (LA QUESTION ROM ), avant d’aller la répéter le lendemain chez Bourdin. Ce matin là, Valls et Lellouche ont fait un concours de xénophobie sur le dos des Roms, "enfants dressés...", "vocation à..." (pas un Rom dans ce "pseudo" débat ou seule Dominique Voynet a eu des mots humains).

Valls 2013 et Chirac 1991, une seule technique, le bouc émissaire comme réponse à nos maux.

Valls 2013 et Chirac 1991, une seule technique, le bouc émissaire comme réponse à nos maux.

« Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose... »

« Une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur, eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. »     L'intégrale est ici.

Et oui en 1991, du Chirac dans le texte, vous savez celui des HLM de Paris, qui fabriquait des emplois fictifs et remplissait les placards de la mairie de Paris de montagnes de "petits fours" pour festoyer avec sa cour. Encore un spécimen qui a entendu parler du travail sans jamais tenter l’expérience.

Et bien Manuel Valls et François Hollande, parce qu’il faut appeler un chat un chat, oui le président est à la ramasse, derrière le ministre de l’intérieur qui presse le pas pour éventuellement précipiter sa candidature à l’Elysée en 2017 plutôt que 2022, utilisent les mêmes ficèles pourries que Chirac mais sur le dos des Roms.

« Il faut toujours faire attention à la stigmatisation quand on désigne une population dans son ensemble »

Mais ça c'était avant:

« La majorité doit être reconduite à la frontière car il n'y a pas d'autre solution  »
«
Les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie »
« Leurs modes de vie sont extrêmement différents des nôtres » et « en confrontation »

A l’approche de municipales qui risquent de voir l’UMP et l’UDI ravir des mairies au PS et d'européennes qui feront probablement de la France une honte internationale, avec une extrême droite au zénith, Manuel Valls le « communicant » ou l’ « américain », au choix, balance un coup de poker, espérant endommager durablement les ponts entre le PS et le reste de la gauche.

Manuel Valls réussira-t-il son pari ? à suivre...

 

Ce petit billet (bien imcomplet) ne vous aura sans doute rien appris de nouveau, il n’a pour seule ambition que d’exprimer ma colère devant cette Europe vieillissante qui va de crise en crise, en montrant du doigt les cabossés, les « exclus du partage », les lépreux du 21ème siècle... Ne vous faites pas d’illusions, derrière les Roms ce sont les pauvres, les « assistés », les « inadaptés », les sans iPhone 5S (j'déconne, ça fonctionne aussi avec le Galaxy S4) qui sont pris pour cible.


A 14 heures j'ai publié un billet complémentaire : Le candidat Hollande et les Roms

 

Chez les bloggeurs et les assos :

Rencontres Tsiganes : Des clichés qui ont la vie dure et qui parfois tuent
@Politeeks : ROMS: Et les enfants?
@Sarkofrance : Roms: les 10 points qu'il fallait simplement dire.
ROMEUROPE : Rapport annuel ROMEUROPE 2012-2013

Commenter cet article