Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Compte rendu de la conférence d'Alexis Corbiere à Marseille

Publié le 7 Septembre 2013 par resistanceetamour in politique, histoire

Alexis Corbière a fait hier une conférence à Marseille sur le Front National, ceci en est un modeste compte rendu.

Compte rendu de la conférence d'Alexis Corbiere à Marseille

Discours d’ouverture de A.Corbière.

Le FN n'est pas une "obsession". Ce qui est important c'est que le champ de la politique traditionnelle se bouleverse, il n'y a plus d'électorat acquis.

Dans ce contexte, il faut donc bouleverser l'ordre des choses, ce que vise le Front de Gauche, notamment parce que nous avons en face de nous une force qui vise elle aussi le même objectif, sans le dire, et qu'elle veut le faire dans le mauvais sens du terme.
Face aux mensonges de l'extrême droite et de l'Express (qui publie en Une des femmes voilées allant aux allocations) qui prétendent que l'immigration coûte, il faut rappeler qu'elle rapporte 14 milliards de plus que ce qu'elle ne coûte :

http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/les-tres-bons-comptes-de-l-immigration

Contre le FN l'unité sans contenu, c'est à dire l'alliance républicaine, ne marchera pas. Le meilleur argument contre le FN est l'humain d’abord, c'est à dire un programme politique argumenté.

Il est aussi essentiel de rappeler que contrairement à ce que dit Marine Le Pen, le FN a longtemps eu un passé libéral : en 2007 il proposait encore le modèle Reagan et l'allongement de la durée de cotisation et, aujourd'hui, dans leur programme sur l'euro ils citent encore Friedmann. De la même façon, le FN contourne la question du partage des richesses. Quand le FN dit qu'il veut augmenter les petits salaires en transformant du salaire différé (les cotisations sociales) en du salaire direct, il ne précise pas vraiment comment il va compenser ces cotisations sociales qui payent nos retraites et notre sécurité sociale.

La laïcité protège ceux qui croient et en ce sens madame Le Pen n'est pas laïque. Elle dit notamment que la France est née il y a 1500 ans lors du baptême de Clovis ce qui est une position tout sauf laïque. Elle critique les prières de rue des musulmans mais pas celles de ses électeurs catholiques de Civitas. La laïcité est notre mot. Les batailles culturelles sont importantes, il faut défendre nos mots et nos idées.

La fulgurance du score du FN lors du premier tour de l'élection présidentielle est une invention médiatique, de 2002 à 2007 les suffrages de FN sont passés de 13,4 % à 13,9 % des électeurs inscrits. C'est certes une montée mais une montée à relativiser. La véritable hausse a plus eu lieu lors des élections partielles et elle est notamment due à l'abstention qui favorise le FN.

Partie débat.

3 questions: une sur la lepénisation des esprits, une sur la nécessité d'interdire le FN et l'importance de l'antifascisme, une sur pleins de choses pour laquelle je n’ai pas pu noter la réponse (d'ailleurs je crois qu'il n'y en a pas vraiment eu, mais je n’en suis pas sûr donc ne faites pas attention).

A cela s'ajoute l'intervention pour rappeler la manifestation contre les universités d'étés du FN le 14 septembre à 16 heures à Marseille (au fait n'oubliez pas aussi de manifester le 10 septembre avec les syndicats contre la réforme des retraites http://resistanceetamour.over-blog.com/contre-argumentaire-sur-les-retraites ).

- la lepénisation :

A.Corbière: ce n'est pas seulement une lepénisation des esprits mais aussi une radicalisation de la droite liée aux effets de la déception de la politique du PS. La radicalisation se fait même au PS où certains demandent l’intervention de l'armée et d'autres de la police à cheval.

- l’interdiction du FN et l’importance de l’antifascisme :

A.Corbière : La ligne de l'UMP de non alliance avec le FN ne durera pas, une unification de la droite autour du FN est possible. Il faut réclamer la dissolution des milices d'extrême droite mais réclamer celle du FN, même si hier ils organisaient officiellement des milices, est aujourd'hui contreproductif et participe à leurs discours de victimisation.

Les jeunes antifascistes sont courageux même s'il faut encore parfois les convaincre de la nécessité d'un discours social. Ils le sont encore plus dans des endroits, comme à Marseille, où il y a des chasses aux roms et aux immigrés.

Suivent une intervention du blogueur (ben oui sinon ce n'est pas amusant) sur la nécessité de convaincre PS et PASOK de combattre le FN frontalement et de voir comment on peut le faire, puis une sur l'importance de l'égalité du temps de parole, mais ce ne sont pas des choses qui font débat.

Ensuite se déroule une grosse dispute idéologique entre militants du Front de Gauche sur l'insécurité (et oui quand on débat sur le FN l'insécurité revient toujours, c'est logique) et la réponse à donner avec deux positions.

La première est qu'il faut dire aux gens qu'on va remettre des policiers municipaux.

L'autre est d'insister sur le fait que FN signifie insécurité et qu'il faut combattre plus la criminalité financière. Le blogueur ne cache pas qu’il est du second côté, la violence est historique[i].

Pour A.Corbière, dire qu'il faut plus de flics ne marchera pas et il rappelle qu'il n'y a pas assez d'inspecteurs du travail et d'inspecteurs financiers. Il insiste sur le fait qu'il faut capter le ras le bol, le politiser.

La conclusion se fait plutôt informellement avec une blague sur la nécessité de politiser le foot et le pastis.

[i] Comme l'explique le sociologue Laurent Mucchielli, la violence baisse (entre 1985 et 2010 le nombre d'homicides a été divisé par deux) mais elle fait plus de bruit car on la supporte de moins en moins. Il précise qu’à Marseille la violence est historique envers les déshérités, ce qui a changé ce sont les armes. Aujourd'hui ce sont des kalachnikovs vendues illégalement qui sont utilisées. Leur commerce fait partie du circuit du blanchiment d'argent.

Commenter cet article