Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Comment démonter un article stupide.

Publié le 18 Août 2012 par resistanceetamour in politique

(ceci est un article sur les Pussy Riot)

ce qui est entre [crochets] est de moi

Voila l'article auquel je fais référence : http://isacrimonie.tumblr.com/post/29616093562

 

notons tout d'abord la photo faite pour choquer, c'est vrai que bon si on connait pas le contexte en Russie...

 

passons le premier paragraphe, et voici la première phrase bizarre "Le main Stream médiatique a largement surmédiatisé cette affaire." [on aimerait bien qui fait partie de cette main stream (le journal le monde? les gens de twitter qui se sont offusqués?), les médias en ont parlé donc on doit pas être d'accord avec eux? ok donc on doit parler de rien, on peut même pas parler des 34 mineurs morts en Afrique du Sud. Alors bon moi aussi j'aime pas tous les médiacrates mais c'est pas parcequ'ils en parlent que nous on a pas le droit d'en parler.]

 

phrase bizarre suivante : "Si beaucoup [beaucoup ou toute la main stream faudrit savoir] de journalistes français présentent les jeunes filles comme les victimes d’une Russie quasi-totalitaire, il faut néanmoins rappeler que les Pussy Riot ont plusieurs fois durant les derniers mois organisé des actions “coup de poing” portant atteinte à l’ordre public ". [Donc, l'auteur prétend que comme les pussy riots ont fait d'autres coups d'éclats elles ne sont pas victimes d'un état totalitaire, théorie étrange mais bon. Elles ont étés comdamnée notamment pour incitation à la haine religieuse pour la seule raison que le blasphème n'éxiste pas, mais bon c'est pas à cause de l'état totalitaire. Je précise que leur casier judiciare était vierge.]

 

[Art 14 de sa Constitution, la Russie est un Etat laïque. Selon son code pénal, le blasphème n'existe pas" http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2012/08/18/vladimir-poutine-et-les-sorcieres-des-pussy-riot_1747433_3208.html ]

 

continuons: "Pussy Riot [...]  a revendiqué de nombreuses actions que l’on peut ne pas trouver ni “drôles” ni “subversives”. "[j'amerais bien que quelqu'un me dise qui est "on" parceque déjà c pas moi. il est évident que l'auteur tente d'englober le lecteur dans son "je" qui n'aime pas les actions. Je précise que l'auteur a le droit d'être en colère contre leurs actions (et je peut même la comprendre même si je partage pas son point de vue), mais merci à l'auteur de ne pas englober "on" pour en fait mieux convaincre le lecteur.]

 

Continuons car l'important arrive. "Bien sur donc, celles-ci ne sont pas en détention provisoire et jugée pour des délits d’opinion, contrairement à ce que l’on peut être amené à croire en lisant la presse internationale, mais parce qu’elles font face à une accusation de hooliganisme, punie de jusqu’à 7 ans de prison en Russie. Les commentateurs français qui lèvent les yeux au ciel lorsqu’ils prononcent cette durée de peine feraient bien de relire le code pénal français, et surtout l’article 322-3-1 qui punit de sept ans de prison et 100.000 € d’amende la dégradation d’un bien culturel exposé dans un lieu de culte [l'auteur cite ici le code pénal Français mais oublie de préciser que son application est toute relative, les pussy riot ont été comdamnées à 2 ans de prison, en France si elles avaient fait ça elles n'auraient pas étés comdamnées ou alors à des travaux d'intéréts général et surement pas pendant deux ans et j'ajoute que ce qu'elle ont fait relève plus du  trouble à l'ordre public qui ne vaut pas 7 ans dans le code pénal] . A ce jour, si aucune dégradation n’a cependant été (à ce qu’il semble) constatée lors de leur intervention, il est plausible que les Pussy Riot soient condamnées pour dédommager “les profondes blessures morales infligées à des chrétiens orthodoxes”[aucun chrétien ne s'est plaint juste les gardes]et ce malgré l’intervention en leur faveur de Vladimir Poutine [l'état russe tien la justice et Poutine s'est bien moqué de la crédibilité de l'auteur par sa déclaration, nous savons désormais que 2 ans de bagne (soit autant qu'un violeur de mineures (source libération) en Russie) c'est léger pour Poutine. Enfin les pussy riot n'ont effectivement pas  été comdamnées pour dégradation puisque yen avait pas mais pour blasphème qui n'existe pourtant pas cf article 14]. "Mais surtout et probablement à titre d’exemple pour créer un précédent destine à ne pas déstabiliser la société russe." [A ben voila enfin une parole censée les pussy riot on étées comdamnées à de la prison ferme pour ne pas déstabiliser la société russe régulée par l'état totalitaire dont elles sont les victimes.]

 

la suite:

 "l’église orthodoxe fait relativement front unique, le porte-parole du patriarcat (le très conservateur Vsevolod Tchaplineaffirmant même que les jeunes femmes avaient commis un “crime pire qu’un meurtre” et devaient être “punies”.

[L'églises orthodoxe est divisée (notez la nuance avec "relativement front unique") des membres connus de l'église orthodoxe ont défendu les pussy riots]

 

"Récemment c’est donc le président russe Vladimir Poutine lui-même est lui-même intervenu, appelant à la clémence et jugeant que les Pussy Riot avaient obtenu ce qu’elles souhaitaient, à savoir un battage médiatique fort. Ce faisant, il coupe l’herbe sous le pied à ceux qui ont affirmé que les Pussy Riot étaient enfermées pour des raisons politiques, car elles s’en seraient prises à lui via les paroles de leurs chansons" [l'auteur retombe dans ses errements, Poutine doit bien rigoler vu qu'il contrôle la justice et Poutine trouve que 2 ans de travaux forcés c'est clément. Si poutine avait vraiment voulu être clément il aurait dit à son ami le chef de l'église orthodoxe qui a appelé à voter pour lui de laisser tomber, il lui aurait obéi.]

 

"Mais malgré l’énorme battage médiatique qui est consacré à ce procès, seuls 15% des Russes sondés à ce sujet souhaitent que ces dernières soient amnistiées." [vu comment elle le dit on pourrait croire que 75% sont pour la comdamnation, l'auteur nous ment vu que son sondage ne dis pas du tout ça il dit : " nombre d’opposants à des peines sévères à l’encontre des chanteuses augmente. Seulement un tiers de Russes (46 % en mars) qualifient d’adéquate la peine, à laquelle les jeunes filles peuvent être condamnées par rapport aux actes ce qu’elles ont commis. 43 % (contre 35 % en mars) pensent qu’une condamnation à la peine de prison serait trop excessive, alors que 15 % sont opposés à une quelconque peine pour les Pussy Riot." rajoutons a ça la fiabilité des sondages en russie  (les gens ont parfois peur de l'état poutinien quand ils répondent aux questions) pour finir de ridiculiser l'auteur, l'auteur aurait du citer le 43% et le 46% mais elle ne le fait pas  pour augmenter sa manipulation]

 

[passons vite sur la fin qui est relativement peu intéréssante. l'auteur ne trouve pas l'action “drôle et subversive" c'est son droit. elle se demande] "ce qui pousse des gens quels qu’ils soient à aller importuner des croyants quels qu’ils soient et porter atteinte à l’intégrité de lieux de cultes quels qu’ils soient."  [Je lui répond: ce qui les pousse? l'envie de dénoncer l'état totalitaire et Poutine et qu'il n'on rien dégradé ce qu'elle dit d'ailleurs elle même donc pourquoi revenir la dessus?] [L'auteur précise enfin que les leaders de l'opposition russe n'aime pas leurs blagues ce à quoi je lui répond que je m'en tamponne des leaders de l'opposition russe moi c les vrai gens qui m'intéressent]

Commenter cet article