Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Antigone et Ismène où Le vrai mandat de Nicolas S. acte1

Publié le 4 Avril 2012 par resistanceetamour in Livres

Antigone et Ismène.

 

 

 

Cet ouvrage est dédié à un si grand nombre de personnes (mortes ou vivantes) qu’il serait inutile de toutes les citer sous peine d’en oublier.

 

 

 

AVERTISSEMENT: L’AUTEUR N’EST PAS POUR TOUT CE QUI EST DIT DANS CE TEXTE.

 

AVERTISSEMENT (BIS): TOUS LES FAITS RAPPORTES DANS CE TEXTE SONT PUREMENT FICTIFS, TOUTE CORRESPONDANCE AVEC LA REALITE OU AVEC UN PERSONNAGE REEL SERAIT PUREMENT FORTUITE ET NON VOULUE PAR L’AUTEUR.

 

 

Acte 1.

Scène 1: Le prologue seul.

(Dans la pièce, le décor doit faire penser à un régime totalitaire avec des photos de Sarkozy un peu partout, un miroir).

Le prologue: Pourquoi réécrire Antigone? C’est une question à laquelle nous nous devons de répondre. Quelle en est l’utilité? Pourquoi s’est fait ressentir le besoin de cette nouvelle réécriture?

Tout d’abord, en ce qui concerne la question du besoin, l’auteur de ce texte avait tout simplement l’envie, le désir, de le faire, un besoin personnel ; ce qui est déjà une raison suffisante pour l’écriture de ce livre. Si vous n’êtes pas d’accord : eh bien tant pis ou tant mieux, c’est selon. Vous êtes autorisés à refermer le livre, le jeter, le brûler, le mettre en pied d’appui pour une table. Enfin, bref, faites en ce que vous voulez!

Dans un monde de moins en moins libre, avec une telle orwellisation de la société nous avons besoin d’Antigone. Pourquoi? Antigone, contrairement à ce l’on dit n’est pas une fille résignée, c’est une révoltée qui lutte pour la dignité de son frère qu’elle veut voir enterré contestant ainsi une décision du pouvoir en place, une décision des dieux. Antigone, c’est daté, me dit-t-on. Eh bien! Justement réactualisons-la pour montrer qu’elle est toujours d’actualité et démontrer ainsi que nous répétons encore, et toujours, les erreurs du passé. Pour cela, nous nous devons de la transformer en révolutionnaire car, aujourd’hui, une révoltée est nécessairement révolutionnaire, puisqu’elle est accompagnée par un groupe de personnes. Faisons-la jouer ce rôle jusqu’au bout.

Nous avons aussi raison de nous imposer un devoir de mémoire pour ce qui a été l’horreur du 20éme siècle, le génocide, même si nous nous devons cesser de rendre les jeunes Allemands coupables d’un passé dont ils ne sont pas responsables. Nous ne devons pas transformer le devoir de mémoire en une religion. Pourtant, nous nous devons de faire plus, d’appliquer ce devoir pour toutes les erreurs que nous avons commises, sous peine de les répéter ; ce que nous sommes en train de faire! En effet, je n’ai pas peur d’affirmer que les erreurs - comme coloniser, non respecter les droits de l’homme, se mêler des affaires des autres ou encore l’esclavage - sont encore présentes de nos jours.

Nous ne demanderons jamais assez de liberté, d’égalité et aussi de fraternité.

Liberté pour tous, égalité en tout, fraternité entre les peuples, entre tous car, comme l’a dit Marx, les prolétaires n’ont pas de patrie.

Certes ces droits ne doivent pas être dépassés mais ils ne doivent pas être outrepassés.

Nous nous devons d’avoir un idéal républicain, ce qui consiste à respecter la constitution révolutionnaire de 1789, mais aussi à ne pas faire de morale sans savoir de quoi nous parlons car la morale nous fait souvent détruire la pensée philosophique. Comme nous l’a fait comprendre Nietzsche, la morale est immorale, d’une part parce qu’elle est fausse, d’autre part parce qu’elle est nuisible. Soit elle est mensongère, soit elle est mauvaise. L’action morale est le plus souvent immorale car elle n’est pas faite pour l’autre mais pour soi. Nier la moralité, cela peut signifier d'abord: nier que les motifs moraux ont poussé les hommes à agir comme ils l'ont fait, et cela peut être fait surtout chez les gens les plus réputés, précisément, pour leur vertu. Il nie que les jugements moraux reposent sur des vérités. Il nie ainsi leurs postulats mais non que ceux qui croyaient à ces postulats agissaient en fonction d'eux. Nietzsche est un génie incompris, pas un antisémite, il faut lire son œuvre en entier pour la comprendre. Ne nions pas qu'il faille éviter et combattre de nombreuses actions dîtes immorales, ni qu'il faille encourager et accomplir de nombreuses actions dîtes morales ; mais qu'il faut faire l'un et l'autre pour d'autres raisons que jusqu'à présent. Nous devons changer notre façon de juger, afin de parvenir finalement et peut-être plus tard, à mieux encore: changer notre façon de sentir.

(Il sort)


Scène 2: Tous les personnages (sauf le prologue).

(Le décor est le même que dans la scène précédente).

(Tous les personnages entrent).

Créon: Moi, Créon, après avoir essayé d’installer mon fils à la tête de l’EPAD, après avoir annoncé qu’il serait président du conseil général des Hauts de Seine en l’an 3 de la Créonie, je présente (un temps) le nouveau débat de l’identité nationale qui s’appliquera dans notre nation: la Créonie. (Il se regarde dans le miroir) Je suis le roi de la Créonie et c’est moi qui décide de tout. Tout le monde s’oppose à moi mais c’est moi the King of la Créonie. Je vais tous les niquer, I will fuck them all. Pour moi l’identité nationale c’est notre terre; travail, famille, patrie. Il ne faut pas rester immobile. J’ai d’ailleurs détruit le mur de Berlin à moi tout seul.

Le page: Je suis le conseiller officiel et officieux de Créon, j’ai plus de pouvoir que n’importe quel ministre en Créonie.

Les ministres (ton plaintif): Pff ! Cela est bien vrai!

Antigone: Je suis Antigone! Faut peut être pas rester immobile mais nous avons le devoir de ne pas reculer car la politique de Créon est celle du pire ; on avance de deux pas, on recule de trois pas. On supprime tous les progrès. J’ai le sang qui bouge et j’aime le sexe, baisons ensemble pour faire des enfants pour garder notre retraite à 60 ans. Citoyens de France, soyons citoyens du monde. A bas le chauvinisme, vive la sodomie et le crack!

Ismène: je suis Ismène, je suis le contraire d’Antigone, bien que je sois sa sœur. Ainsi je suis la fidèle de Créon et je le soutiens quoi qu’il dise, et contre tous vents et marées. Cependant, mon esprit évoluera dans cette pièce, au fur et à mesure de sa progression.

La nourrice: J’ai été la nourrice d’Ismène et d’Antigone, dans cette pièce tout mon amour pour cette dernière ne me permettra pas de la sauver. Mais au moins, aurais je réussi à sauver l’âme de la première.

Hémon: Moi, je suis le fils de Créon, c’est moi l’intellectuel de la famille. Car moi, personnellement, je ne veux pas du soupçon car je suis intelligent. Mon frère sera encore plus intelligent que moi au même âge car l’intelligence, en plus d’être génétique, ne peut être qu’évolutive. La preuve en est que j’ai eu 8/20 en dictée au CM2 alors que lui vient d’avoir un 10/20 au même niveau. Pour l’instant il n’a que 8 ans mais il pourrait déjà être nommé à la tête de la présidence de l’Union Européenne. En effet, doux, docile, ne parlant pas trop, il est plus compétent que Von Rompaille. Il ne ferait pas d’ombre, vu sa petitesse, au roi Créon, ni à la première ministre d’Allemagne.

Von Rompaille (qui passait par là à ce moment): C’est vrai! J’en suis témoin! Désolé de vous avoir dérangés! (il sort).
Hémon: Vous voyez! Sinon, à part cela, tout va bien. A 24 ans je suis déjà marié à Darty. Darty c’est le contrat de confiance, l’une des filles d’une des familles les plus puissantes du pays ; mais je suis aussi président du conseil général de Neuilly et prédestiné à succéder à mon père au royaume de la Créonie, mon autre frère ayant choisi le rap pour s’épanouir. Je suis sûr d’arriver à mon but. Sinon j’aime aussi les femmes sensuelles, lubriques, et jouer avec elles ou avec des poupées gonflables. E=mc3!

Carlita: Moi, je suis la femme de Créon. (Chantant comme Bianca Castafiore sur le ton de « c’est quelqu'un qui m’a dit ») c’est quelqu’un qui m’a dit (un miroir tombe par terre et se casse) qu’le roi d’la Créonie que je l’aime et que j’lui fais des pipes, c’est quelqu’un qui m’a dit qu’il bandait encore, c’est quelqu’un qui m’a dit qu’il…
Tous les autres sauf Créon qui se cache gêné (la coupant en hurlant de rage): STOOOP!!!!

Le devin (regardant le miroir): Oh, Merdre! Sept ans de malheur, vaches maigres, invasions d’insectes et compagnie! La colère du grand Botul, notre Dieu, va s’abattre sur nous.

Antigone: Prst! Ce n’est pas grand-chose.

Le devin (tel un ministre de la santé acheté et manipulé par les lobbies pharmaceutiques): On va tous mourir! On va tous mourir! Le H1N1 va s’abattre sur nous! Avec cette maladie, en deux heures vous êtes raides! On va tous devenir des loups garous, des vampires ou des extra-terrestres avec cette maladie.

(Les dirigeants, dont Créon, connaissant la crédulité du peuple se frottent discrètement les mains).

Le peuple (hurlant en courant): Aaaaaahhhh !!!!!!! Aaaaaahhhh !!!!!!!!

La voix de Dieu (forte, sortant de nulle part): Bon! On continue la représentation- présentation!

(Un temps)

Un oracle (interprétant la voix de Dieu): il faut continuer ce que nous sommes en train de faire pour ne le point mettre en colère.
Tous les autres: non! Sans blague?! Merci, on avait compris.

(Un temps)
Cassandre: Je suis Cassandre et moi, Cassandre, je prédis qu’un grand malheur va s’abattre sur nous!

Tous les autres: De toute façon, celle-là, elle dit toujours cela!

Les militaires: Nous, nous sommes les militaires. Créon s’appuie sur nous et on en est fier. Notre travail est accompagné par celui de la garde royale et de la police.

Créon: Bon! Je pense que tout le monde s’est présenté! Sortons nous reposer!

(Ils sortent tous)

 

Commenter cet article