Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Comment Hollande a provoqué le départ de Taubira

Publié le 28 Janvier 2016 par resistanceetamour in Taubira, politique, hollande

Comme vous le savez (et si vous ne le savez pas c'est la preuve que vous ne suivez pas, c'est mal, pan sur les doigts). J'ai écrit un bouquin (oui moi l'auteur de ce blog) disponible sur les éditions du net en version papier et amazon (hou grand capitalisme, oui je sais) en liseuse. Il est intitulé Merci pour cette défaite avec en sous titre : François Hollande fossoyeur de la gauche?

Comment Hollande a provoqué le départ de Taubira

Le départ de Christiane Taubira illustre une fois de plus la théorie générale de mon bouquin selon laquelle François Hollande fait tout pour perdre en 2017.

Comme je n'ai pas pu écrire sur ce sujet voici un chapitre en plus que je pourrais y ajouter si jamais il est publié ailleurs (si un éditeur lit ce billet, qu'il sache que mon contrat n'est pas exclusif).

Comment Hollande a provoqué le départ de Taubira ?

Au départ il était important d'avoir Christiane Taubira au gouvernement, elle permettait de s'aliener facilement la partie la plus extrême de la droite. De plus elle permettait d'avoir une opposition dans l'intérieur du gouvernement. Mais pour mieux perdre en 2017, il faut surtout se facher avec la gauche. Pour cela il fallait donc faire partir le dernier symbole la dernière caution de gauche du gouvernement.

Pour la faire déguerpir, il a d'abord nommé son pire ennemi Manuel Valls, monsieur 5%, à la tête du gouvernement. Mais, contrairement à d'autres qui ont abandonné le champ de bataille assez vite, elle a préféré rester pour mieux défendre sa weltanschauung (vision du monde) Francois a sous-estimé la capacité de résistance de la pasionaria des 32 heures capable à la fois d'agir avec raison tout en faisant appel à nos sentiments, en nous persuadant.

Alors Manuel Valls et François Hollande ont donc décidé conjointement de lui faire perdre tous ces arbitrages ministériels. Ainsi Christiane a déclaré «J'avale des couleuvres de plus en plus épaisses», à la fin ce n'était plus des couleuvres mais des boas-constrictors.

Ils ont coulé sa réforme pénale, enterré la réforme de justice de mineurs, piétiné la réforme pénale et enfin ils ont instauré une loi sur le renseignement, permettant une intrusion dans la vie privée, aux antipodes de ses idées.

Mais cela n'a pas suffi à faire partir cette icône qui pensait au nom de l'intérêt général. Pour la faire partir ils furent donc obligés d'inscrire à l'ordre du jour cette ignominie finale qu'est la déchéance de nationalité pour la gauche

Ils savaient très bien qu'elle ne pourrait pas accepter de perdre à ce point la guerre des idées. Or la déchéance n'entraine que des ressentiments. En créant une rupture d'égalité devant la loi François Hollande crée deux catégories de français avec d'un côté ceux qui sont des suspects et de l'autre ceux qui ne le sont pas. Ainsi Christian Taubira quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur et clame "Nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aubes" (Aimé Césaire).

Commenter cet article