Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

La mediation culturelle

Publié le 18 Avril 2015 par resistanceetamour

  • "La culture doit être gratuite comme l'est l'instruction". En partant de cette citation d'André Malraux, on peut en déduire que la culture est un instrument d'émancipation des classes populaires.
  • En effet, on dit souvent que la culture est le patrimoine de ceux qui n'en ont pas. Le mot patrimoine est un héritage de l'empire romain, il est au départ ce qui est hérité du père, pater, et est devenu ensuite une propriété collective.

Le Bibliothécaire va avoir un rôle pour transmettre ce patrimoine collectif : c'est ce qu'on appelle la médiation culturelle. Ce rôle est d'autant plus important car selon le sociologue Philippe Merieu : "l'accés à l'école a été démocratisé, mais pas la réussite". Devant cet échec de l'école républicaine qui mène à des inégalités, le rôle de la Bibliothèque va être encore plus important.

  • En quoi la médiation culturelle peut-elle alors être un outil pour résoudre les inégalités?

Pour répondre à cette question nous allons d'abord comprendre en quoi cette méditation culturelle est nécessaire puis nous allons nous intéresser à ses outils et enfin, nous étudierons le rôle du bibliothécaire.

La mediation culturelle
  • Les inégalités sont selon le socio-démographe Patrick Simon le fruit d'un "système qui produit de inégalités en les niant". Mais qu'est-ce qu'un système? Selon le linguiste Ferdinand de Saussure, qui définit la langue comme un système, "un système est un ensemble d'éléments qui interagissent entre eux". Quand on s'oppose à un système, on s'oppose alors à des éléments qui vont être différent selon le courant politique de celui qui utilise ce terme.

Nous entendons donc ici par système les éléments qui produisent de l'inégalité. Il faut lutter contre ces éléments par la médiation culturelle qui vise à favoriser l’appropriation collective des différentes formes d’art et de patrimoine.

  • La médiation culturelle est un outil qui sert à faire le lien entre le citoyens et la culture. Aussi la préoccupation qui va se poser est comment amener un public défavorisé dans les lieux de culture. L'idée est de faire que des sentiments d'exclusions parfois justifiés n'ait plus lieu d'être. Il faut donc se couper des stratégies traditionnelles de démocratisation qui sont déconnectées de plusieurs réalités socio-démographiques. Marshall MacLuhan dit que "le message c'est le medium", or la médiation est justement un medium, un moyen différent qui permet de transmettre la Culture mais elle tend aussi à inclure la démocratisation de la culture.

Ainsi des enquêtes vont être faites pour que les constructions des médiathèques et des bibliothèques tiennent compte des besoins de la population. C'est par exemple le cas de la médiathèque de Vitrolles.

Nous avons désormais compris l'importance de la médiation culturelle, il nous faut maintenant nous intéresser aux outils qui permettent de la véhiculer.

  • Les outils de la médiation culturelle qui permettent de transmette la culture sont nombreux et variés.

D'abord il nous faut nous intéresser eu lieu ou elle est faite qui fait partie des outils.

La méditation culturelle peut se faire soit dans une bibliothèque soit dans une médiathèque. Qu'elle est la différence entre ces deux lieux?

Une bibliothèque est selon Wikipédia, qui s'appuie sur son origine grecque bibliotheke, un lieu de dépôt des livres. Cette définition est anachronique, une bibliothèque aujourd'hui a bien plus de support que les livres. Elle permet de ringardiser la bibliothèque, de dire qu'elle n'est plus à la mode.

Une médiathèque est un lieu où on diffuse plusieurs media, pluriel de medium. Ce nom suggère qu'elle diffuse plusieurs support contrairement à la bibliothèque. La médiathèque nous permer de nous intéresser à plusieurs moyens de transmission de l'information

Mais, en réalité le choix d'une médiathèque ou d'une bibliothèque est surtout un chois politique. En effet, c'est le maire qui décide du nom du lieu de la médiation culturelle.

  • Les outils qui vont permettre la méditation culturelle sont aussi les supports que nous avons évoqués.

En effet, il y a plusieurs moyens transmettre la culture : les livres, les films, les jeux vidéos, la numérisation via la bibliothèque numérique Gallica, la musique, les images où encore les cédéroms bien que ces derniers soient en voie de disparition.

Le bibliobus est aussi un outil intéressant parce qu'il nous permet de toucher la ruralité qui ne peut pas forcément se rendre en bibliothèque. Il es dommage qu'il soit en voie de disparition. Comment faire autrement pour diffuser la culture dans les zones semi-urbaines où vit une majorité de la population.

Pour mettre en place la médiation culturelle, il faut utiliser aussi les média sociaux : les réseaux sociaux et le web 2.0 sont utiles surtout pour toucher un public jeune.

Mais ces outils ne suffisent pas, le principal vecteur de la médiathèque sont des êtres humains : le bibliothécaire, le conservateur, le médiateur et les acteurs sociaux.

(c'est pas complet mais une illustration ça fait du bien)

(c'est pas complet mais une illustration ça fait du bien)

  • Le médiateur culturel en tant que facteur humain, a un rôle indispensable en tant que diffuseur de la médiation culturelle.

Le bibliothécaire doit s'adapter à la demande des usagers. l'offre doit s'adapter à la demande. Il doit aussi tisser le contact avec le réseau associatif. Il doit travailler avec les travailleurs sociaux et ensemble ils doivent permettre de tisser un lien entre le public, l’œuvre et l'artiste. Ils doivent aussi mener l'enquête de public que nous avons évoqué plus haut.

Le bibliothécaire doit faire en sorte que personne ne se sente exclu. Il doit faire des choix en fonction d'un budget limité, il doit à la fois mener un travail qualitatif et quantitatif et doit travailler à faire en sorte qu'il y ait une autonomie public.

Le médiateur doit se demander ce que peut lui apporter le public et a dépasser ses repaires, il ne doit pas seulement être le sachant. il doit restaurer un espace de partage et d'échange qui dépasse l'immédiateté dans laquelle notre société est enfermée.

Ensemble ces acteurs doivent construire un public accessible à tous car comme le dit philosophe anglais Edward Wynot "construire les services publics est la meilleure façon d'entrer dans l'Histoire sans avoir besion d'un fusil, ni d'être président".

  • La médiation cuturelle peut donc réduire les inégalités. La médiathèque et la bibliothèque doivent être des lieux de débats. Le médiateur culturel doit agir en fonction de préserver cets espaces comme des lieux d'échanges.

La médiation culturelle ne doit pas être le seul outil de réduction des inégalités, l'école de la république doit également être refondée. En attendant la médiation culturelle doit être adaptée à notre société mais c'est tout le le modèle qu'il faut repenser.

Commenter cet article

Un partageux 29/04/2015 10:42

Tu devrais regarder la conférence gesticulée de Franck Lepage sur la culture. C'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=ACxRSSkYR_k

resistanceetamour 16/05/2015 12:01

je connais ;-)