Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Non mais allo quoi #FreeYero

Publié le 11 Novembre 2014 par resistanceetamour in -expulsions, -Nabilla, -Yero

Yéro Sall est élève en CAP menuiserie au lycée Léonard de Vinci à Paris. Ce lycéen d’origine mauritanienne a été arrêté le 25 octobre, alors qu’il rentrait tranquillement chez lui. Il est depuis en rétention.

Son délit ? Double selon la préfecture : un premier délit serait en effet d’être majeur, d’avoir 23 ans au lieu des 17 ans qu’il déclare. L’autre délit tient au fait que Yéro Sall aurait un passeport sénégalais. Il s'agit an réalité d'un faux passeport acheté par sa mère à des passeurs. Ce fameux passeport, Yéro ne l’a plus car il lui a été repris par un correspondant du passeur, dès son arrivée sur le sol français.

Un immigré qui entre en France avec un faux passeport c'est assez courant. Ce qui pose problème dans le cas de Yéro est la différence d’âge qu’il existe entre ces deux identités possibles. Dans un cas, il est un mineur, scolarisé, à qui la France doit protection, en vertu de ses engagements sur les droits des enfants. Dans l’autre cas, il est un adulte, majeur, immigré entré illégalement en France et expulsable à tout moment. Évidemment la préfecture de police privilégie la deuxième hypothèse en s’appuyant sur un passeport qu'elle n’a pas vu.

La mère de Yéro est sénégalaise? Soit, ça ne fait pas de lui un Sénégalais pour autant. En effet, ce n’est que depuis juillet 2013 que les femmes sénégalaises sont autorisées à transmettre leur nationalité à des enfants étrangers et à cette date, Yéro était depuis déjà six mois en France.

Bref, RESF (réseau éducation sans frontières) explique que Yéro ne peut pas être sénégalais. Il ne parlait que le Peul. Or au sénégal l'école est obligatoire jusqu'à 14 ans et faite en français et en wolof. Langues que yéro ne connaissait pas. Mais peu importe si Yéro ne parlait pas un mot de Français quand il est arrivé en France, ce n'est pas le soucis de la préfecture. Elle veut le virer sans se soucier de ce qui peut lui arriver.

On marche donc sur la tête, la préfecture veut envoyer Yéro au Sénégal ou il ne connait personne. Le plus comique tragique dans cette affaire est qu’apparemment, pour l'instant, le consulat du Sénégal ne veut pas de Yéro, ce qui est normal puisqu'elle n'a aucune preuve tangible qui prouve qu'il serait sénégalais. Yéro reste donc enfermé en centre de rétention.

Imaginons la réaction du Parti Socialiste si la même affaire avait eu lieu sous Sarkozy. Il se serait révolté contre cette tentative d'expulsion d'un mineur scolarisé.

Non mais allo quoi #FreeYero
Non mais allo quoi #FreeYero

Si on était complotiste on finirait par croire que le Parti Socialiste fait ça pour perdre en 2017.

Je finis en demandant à ceux qui font grève de la fin pour Nabilla à la faire plutôt pour Yéro, leur cause sera plus utile.

Non mais allo quoi #FreeYero
Non mais allo quoi #FreeYero
Commenter cet article