Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

wikipedia is shit

Publié le 3 Octobre 2014 par resistanceetamour in composition

Que pensez vous de cet extrait de définition, issu de l'encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia: "une bibliothèque - du grec bibliothêke - est une collection organisée de livres, généralement accessible au public".

Selon Jean Jacques Annaud, réalisateur du film « Le Nom de la Rose » une bibliothèque est comme une femme. Il faut savoir en percer les secrets.

Pour définir une bibliothèque Wikipedia part du grec « bibliothêkê » qui veut dire : lieu de dépôt de livres. Wikipedia en arrive à la conclusion qu’une bibliothèque « est une collection organisée de livres, généralement accessible au public ». Or si les bibliothèques ont longtemps été des lieux de dépôt des livres, aujourd’hui ce n’est plus leur seule utilité. On s’attendrait plus à trouver ce genre de définition dans un vieux dictionnaire que sur une encyclopédie en ligne, mais cela peut s’expliquer par le fait que Wikipedia est un projet collaboratif.

Cette définition reflète – elle alors le rôle des bibliothèques ?

Pour répondre à cette question nous allons d’abord montrer en quoi cette définition est exacte puis en quoi elle est inexacte et enfin nous porterons notre regard sur l’avenir.

______________________________________________________________________________

Au départ les bibliothèques étaient effectivement des lieux de dépôts des livres. C’était alors l’endroit où étaient concentrés les savoirs. L’exemple le plus célèbre est celui de la bibliothèque d'Alexandrie qui avait pour but de rassembler en un seul lieu clos les livres du monde entier. A sa fondation la bibliothèque était riche de 50 000 volumes, puis sous Ptolémée III Évergète, la bibliothèque d'Alexandrie contenait, semble-t-il, près de 500.000 rouleaux de papyrus et parchemins. Malheureusement la bibliothèque d’Alexandrie fut détruite en plusieurs fois. D’abord à la suite de l'invasion de César en 47 avant Jésus-Christ qui aurait mené à la perte de plus de 40 000 rouleaux. Ensuite par la volonté de l'évêque Théophile d'Alexandrie, Enfin selon certains historiens par le calife Omar ibn al-Khattâb.

Au Moyen-Age les monastères cachaient les « savoirs sacrilèges » comme on peut le lire dans Le Nom de la Rose d’Umberto Eco. Les bibliothèques et les femmes étaient considérées comme des créatures diaboliques

Le livre était alors le seul support du savoir, réservé à une élite. Les bibliothèques avaient un rôle d’accès au savoir.

La bibliothèque traditionnelle est effectivement un lieu où se constitue le savoir. La définition proposée par Wikipédia de la bibliothèque comme lieu de dépôt des livres, reflète une conception ancienne et traditionnelle, une approche historique, qui a tendance à diminuer.

_______________________________________________________________________________________

Signalons d’abord l’existence de nouveaux supports qui révèle que cette définition n’est plus à jour. La bibliothèque n’est plus seulement une collection organisée de livres. Les dvd, les Cd, les cassettes audio-visuelles, les disques et bientôt tablettes et clés USB font partie de ces collections. Les bibliothèques deviennent de plus en plus des médiathèques.

Le savoir aujourd’hui, grâce à Wikipédia, n’est plus seulement représenté par des collections de livres. Le savoir devient de plus en plus collaboratif. Chacun y travaille et le savoir s’en trouve partagé. C’est un savoir collaboratif. Tout individu participant à Wikipédia a la possibilité d’ajouter du savoir, qui devient ainsi accessible à tous. Wikipédia est un outil de mise à disposition du savoir, mais son contenu peut comporter des erreurs.

Ainsi les bibliothèques vont devoir s’adapter à ce nouveau concurrent : la mise à disposition des savoirs est moins leur rôle aujourd’hui. Si elles restent toujours des moyens d’accès aux connaissances, elles permettent aussi de lutter contre la fracture numérique.

Pour lutter contre la fracture numérique, elle diffuse du savoir aux communes rurales. L’outil qu’elles utilisent pour mener à bien cette mission est le bibliobus, véhicule qui permet de diffuser les livres des bibliothèques aux communes qui n’en ont pas. Elle propose aussi des services « hors les murs » et ainsi se dématérialise.

Enfin, les bibliothèques ont aussi un rôle d’encadrement social, de formation de la jeunesse, d’exposition. Elles œuvrent avec les travailleurs sociaux qui établissent des réactions d’individus à individus. Elles sont donc encore utiles. Mais quel sera leur avenir ?

_____________________________________________________________________________________________

Dans un futur proche, les bibliothèques seront de moins en moins des lieux de dépôts des livres. En effet, la numérisation va permettre de réduire les stocks, de communiquer tout en valorisant.

On se dirige de plus en plus vers des bibliothèques 2.0. Le terme de "bibliothèque 2.0" a été inventé par Michael Casey, directeur de la technologie de l'information pour la Bibliothèque publique du comté de Gwinnett dans la métropole d'Atlanta, pour suggérer que beaucoup d'éléments du Web 2.0 étaient applicables dans la communauté des bibliothèques. Celles-ci doivent s’adapter aux attentes de leurs usagers, parfois contradictoires. Les bibliothèques peuvent utiliser plusieurs types d’outils 2.0.

Pour s’informer elles peuvent utiliser des alertes.

Pour informer elles utiliseront des blogs, ou des sites wikis.

Pour communiquer, elles vont aller sur les réseaux sociaux comme twitter et facebook.

Les bibliothèques ont plusieurs objectifs qui expliquent leurs investissements dans le 2.0. Elles doivent se promouvoir, conquérir le public, s'ouvrir à l’usager pour qu’il devienne contributeur, co-créateur de la bibliothèque, améliorer les outils existants pour délivrer de nouveaux services. Les bibliothèques et les médiathèques prennent de plus en plus l’avis de leurs usagers pour se construire et se reconstruire.

________________________________________________________________________________________

La définition donnée par wikipédia a pu être vraie mais elle est aujourd’hui obsololète. Wikipédia, concurrent des bibliothèques dans la diffusion du savoir préfère t’elle leur donner une image vieillotte ? Blague à part, le monde change et les bibliothèques sont obligées de suivre ce changement technologique même si elles y sont réticentes, ce qu’on peut comprendre. Les jeunes ne vont pas aller « naturellement » sur les réseaux sociaux pour avoir des nouvelles de la bibliothèque. Le rôle du bibliothécaire est s’adapter au changement tout en faisant en sorte que la bibliothèque ne perde pas de vue ses missions. Quand on connaît la bibliothèque, on peut la comparer à une femme dont il faut percer les secrets. Ce n’est plus seulement un lieu de dépôt de livres, c’est un lien social, un centre d’intérêt à connaître.

Commenter cet article