Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Je ne suis pas un antifa qui emmerde les antifas.

Publié le 10 Avril 2014 par resistanceetamour

Suite à une dispute entre @Nico_antifa et lui, le blogueur « gauche de combat » a dit dans un billet du 3 avril être un "antifa qui emmerde les antifas". C'est particulier, il s'emmerde lui-même, chacun ses bizarreries. Blague à part, je ne pense pas être antifa, je n’ai pas assez de rigueur intellectuelle pour cela et même si je me radicalise de plus en plus je pense que je ne suis (pas encore) assez radicalisé pour être un antifa. Je fais pour l’instant partie d’une orga du front de gauche (ENSEMBLE) et je ne pense pas qu’on puisse être antifa et en même temps dans une orga. Je profite aussi de ce billet pour gueuler contre la préfecture qui a décidé qu'une liste pouvais s'appeler "front de gauche" à partir du moment où elle a la signature du PG et le contreseing du PCF; et nous on compte pas?

J’ai fait des actions qui me fait dire que je ne suis pas "antifa". Des textes sur Valls, Grillo, John Dewey et l'individualisme forcené que j'ai publié sur ce blog, et que je ne renie pas, ont étés repris sous ma demande par Le journal de personne. Je pensais bien faire en publiant des textes pour essayer de parler à ceux qui étaient en train de se perdre avant de me rendre compte que ce site devenait de plus en plus soralienne et que je ne pouvais cautionner cela plus longtemps. Si j’étais antifa peut être que je n’aurais jamais demandé que ces textes soient publiés sur ce site, ils ont peut être servis de caution morale à cette "personne". Mais, si je ne suis pas (encore) antifa, une chose est sure : nous avons besoin des antifas, donc je ne les emmerde pas. Nous avons besoin de ces jeunes radicalisés qui sont plus exigeants que nous.

Si j’ai pris position contre Chouard, ce n’est pas parceque je suis antifa, c’est parce que j’ai eu la chance de rencontrer Denise Toros-Marter une des dernières survivantes d’Auschwitz lors d’un exposé que j’ai fait sur l’holocauste. Peut-être comprendrez-vous alors pourquoi mes yeux ont saigné quand j’ai vu que ce salopard dit qu’une vidéo qui nie un génocide est « courageuse ». Cela ne fait pas de moi un antifa, ça prouve juste que je suis normalement constitué (en ce moment, c’est déjà beaucoup).

Je ne suis pas un antifa qui emmerde les antifas.

Je suis sosdem, c’est un J-C (jeune communiste = pléonasme) qui me l’a dit pasque « tu vois Trotski est un social démocratie ». Blague à part la social-démocratie a ses bon cotés, si on étais en social démocratie il n’y aurait pas de pacte de responsabilité puisque ce pacte est devenu minoritaire et que la social-démocratie se définit par un accord entre syndicats majoritaires et patronat pour répartir les richesses. Comme François Hollande est Social Libéral, il va quand même faire appliquer ce pacte.

Je suis communiste, c’est un catholique qui me l’a dit (et d’ailleurs les communistes ça mange les enfants), écologiste et socialiste comme je l'ai déjà expliqué sur ce blog

Je ne suis pas un antifa qui emmerde les antifas.
Commenter cet article

Aurélien 12/04/2014 13:23

Chacun fait ce qu'il veut mais je désapprouve l'abstention et ce n'est pas uniquement pour la lutte contre l'extrême droite. Je ne suis pas spécialement anti-fa j'aime mieux me définir comme militant indépendant contre l'extrême droite. Je ne suis pas pour le vote obligatoire qui n'a pas empêché qu'il y ait des élus d'extrême droite en Grèce. Maintenant que le vote blanc est reconnu, je me réserve donc de l'utiliser. J'ai plus parfois plus de convictions intellectuelles et citoyens que politiques. J'ai connu certains anti-fas par le biais du virtuel. Certains sont sympas, intelligents et ouverts, d'autres moralistes et rageux.

Aurélien 11/04/2014 19:48

Par contre il y a quelque chose de contradictoire pour une partie des anti-fas c'est le fait de ne pas vouloir aller voter et lutter contre l'extrême droite. A ce que je sache, il n'y a pas que les manifs (je n'y participe jamais) et les pétitions (j'en signe pas mal) qui font reculer concrètement le fn loin s'en faut on l'a vu durant les municipales avec le résultat catastrophique des villes fn.

resistanceetamour 11/04/2014 20:16

Je vote et je ne suis pas antifa donc je suis pas le mieux placé pour te répondre (désolé je tutoie, c'est plus facile). Je peux juste dire qu'ils ne sont pas les seuls. Regarde Babelouest boycotte les élections européennes et n'est pas antifa. Par contre ils son cohérents dans leurs démarches puisqu'ils boycottent TOUTES les élections et je dois dire que j'admire ça.

Aurélien 11/04/2014 17:14

Je ne mets pas tous les anti-fas dans le même sac mais le blogueur de gauche de combat a raison néanmoins. Le moralisme d'une partie des anti-fas les discrédite. Je ne suis pas encarté, je me reconnais dans bien des combats communs avec les anti-fas malgré les divergences d'idées. Je ne me suis jamais caché d'être de centre-gauche et social-démocrate mais plutôt anarchiste tout simplement.

resistanceetamour 11/04/2014 19:19

l'expression "antifas autoproclamés" est une expression type des fachos, libre à toi de la reprendre

babelouest 11/04/2014 19:13

J'aurai une opinion fort proche de celle de GdC : les antifas autoproclamés que j'ai eu la malencontreuse occasion de connaître plus ou moins, sont aussi horrible que les vrais fachos assumés. En plus généralement ils se disent de gauche : mais alors, laquelle ?
Ce ne sont là que réglements de comptes fort loin de la bonne vraie lutte politique.

resistanceetamour 11/04/2014 18:07

Vous faites bien ce que vous voulez mais moi je ne critiquerais jamais les antifas. Pourquoi? Je préfère les antifas aux fachos!

babelouest 11/04/2014 17:22

Tiens, salut Aurélien !

babelouest 11/04/2014 07:57

GdC est un copain, je suis anar. Sur certains sujets nous n'avons pas la même vision. En revanche je l'approuve ici. L'étiquette antifa me hérisse profondément, parce que j'ai trop vu d'intervenants souvent très agressifs s'en réclamer, et en prendre prétexte pour tout mélanger selon des critères qui leur étaient propres, et auxquels je ne voyais aucune cohérence.

Même Chouard, au début, a eu des idées très pertinentes : au nom d'amitiés qu'il a eues plus tard, on a voulu effacer même ses excellentes analyses. Mais il est vrai que se proclamer contre la structure européenne d'aujourd'hui, simple pseudopode de la finance anglo-saxonne, est très mal porté. Cette fausse Europe-là, de fait, s'oppose avec violence à l'Internationale solidaire et fraternelle des prolétaires. C'est bien pourquoi il faut l'abattre, la mettre en porte-à-faux, par exemple en prônant un boycott massif et engagé aux prochaines élections. Mais peut-être les antifas ont-ils d'autres idées..... Je rappelle que le capitalisme et le fascisme sont deux aspects de la même croisade, et je choisis exprès ce mot.

resistanceetamour 11/04/2014 15:12

Nico est un copain à moi donc c'est pas un argument ça mon cher.
J'ai déjà dit ce que je pense de Chouard. Il nous fait plus de mal qu'autre chose.
Après les antifas pour en connaitre ils boycottent toutes les élections (à quelques rare exceptions près) mais moi je suis pas antifa donc je vais voter aux européennes