Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Dis-moi de quel système tu parles et je te dirai qui tu es.

Publié le 5 Janvier 2014 par resistanceetamour

Comme vous le savez tous un footballeur en manque de notoriété a fait le geste favori de Dieudonné.

Pour se « justifier » celui-ci a dit « c’est un geste anti-système »

Arrêtons-nous là, qu’est-ce que le système ?
Le sens des mots est important, le linguiste Ferdinand de Saussure a un jour dit : « Bien loin que l'objet précède le point de vue, on dirait que c'est le point de vue qui précède l'objet. ». L’idée c’est qu’un mot est d’abord défini par sa conception et donc par les gens qui l’utilisent.
Un même mot a un signifié et un signifiant. Le signifié est la représentation mentale d'une chose, cette représentation mentale n’est pas la même pour tout le monde. Le signifiant c’est l'image sonore du mot.
Evidemment nous allons ici nous attarder sur le signifié du mot système.
Pour faire simple le mot système vient du mot grec sustēma qui signifie « organisation », « ensemble ». Ce mot peut être défini comme un ensemble d'éléments qui interagissent entre eux. Ainsi Saussure dit que la langue est un système puisqu’elle est composée de mots qui agissent tous les uns sur les autres.
Je ne pense pas que Dieudonné s’oppose à la langue française, cela nous fait donc une piste en moins à explorer.
Blague à part nous voyons par la définition du mot « système » que ce mot est un fourre-tout. Vu la définition de ce mot, la société est un système puisqu’elle est composée d’un ensemble d’individus et que l’action de chaque individu peut influer sur la vie des autres. La façon dont est organisée la société est, elle aussi, un système et selon que les individus vivent en démocratie, en oligarchie ou en monarchie, à chaque fois leur champ d’action va changer. Le capitalisme et le communisme, théories pourtant opposées sont des « systèmes » puisque ces théories prétendent vouloir organiser notre société. Ce ne sont que des exemples qui ne sont pas exhaustifs et qui montrent combien ce mot et surtout sa conception mentale est ambigu.

Quelle est alors l’utilisation du mot système ?

L’extrême droite utilise essentiellement le mot système car ils savent que c’est un mot fourre-tout. L’utilisation de ce genre de mot est son seul moyen de convaincre une majorité de la population vu que sur ses bases théoriques, c’est impossible. La plupart du temps, elle utilise ce mot sans le définir ce qui lui permet de rester dans l’ambiguïté. Il faut dire que quand elle le définit c’est très inquiétant, on entend alors parler de « complot juif » ou de « lobby franc-maçon » ou de son fameux combiné le « complot judéo-maçonnique ». Evidemment ce dernier combiné est rapide et débile, vu qu’il y a plusieurs types de loges franc-maçonniques dont certaines sont athées, d’autres laïques avec dedans des gens de plusieurs religions, et d’autres religieuses mais bon ne nous attendons pas à de l’intelligence de leur part. Il est intéressant de noter que ce genre de terme apparaît d'abord dans les milieux contre-révolutionnaires exilés en Angleterre, notamment chez Augustin de Barruel

L’utilisation du mot système par la gauche. Du PS à l’extrême gauche beaucoup utilisent ce mot. Ils précisent ce terme par le mot capitaliste. Cela vient du fait que Marx et Engels disent dans Le Manifeste du Parti Communiste que le capitalisme est un système de production et d’appropriation des richesses par la bourgeoisie. Comme vous le remarquez peut-être l’ambiguïté est moindre.

Anelka est-il contre le système capitaliste ?

Dis-moi de quel système tu parles et je te dirai qui tu es.
Dis-moi de quel système tu parles et je te dirai qui tu es.
Dis-moi de quel système tu parles et je te dirai qui tu es.

Ce n’est pas de la démagogie de monter ces images. On ne peut pas prétendre être contre le capitalisme et gagner de l’argent avec des marques. Anelka n’est donc pas contre le système capitaliste. Il en est de même pour Dieudonné qui s’enrichit avec les marques qu’il a créé. Dieudonné ne se sert pas des outils qu’il peut utiliser de droit pour se défendre (droit de réponse notamment) car il préfère se présenter comme la victime d’un système capitaliste qui l’adore et le valorise.

L’ambiguïté de la conception du mot « système » selon Dieudonné montre de quel côté il est. Comme le dit l'Association FRANCE PALESTINE SOLIDARITÉ (AFPS) « Dieudonné, l’imposteur raciste, n’est pas l’ami du peuple palestinien. Dieudonné n’est pas un simple humoriste, c’est avant tout un militant politique d’extrême-droite. Et il y a une spécificité. Avec une forme d’expression particulière (humour), un vocabulaire pseudo-​​révolutionnaire (antisystème), et une cible du style fasciste des années 30 (le complot du "pouvoir juif mondial", de la finance mondiale, de l’axe Israël-​​USA …), Dieudonné attire certaines catégories, particulièrement dans la jeunesse, que le Front national serait incapable de mobiliser. » Comme le dit l'UJFP le racisme et le fascisme de Dieudonné ne nous fait pas rire.

Je finis ce post par une demande à mes camarades, utilisons le moins possible mot « système ». Il y a d’autres mots pour dénoncer ce que nous dénonçons : oligarchie, capitalisme... Quand nous l’utilisons il nous faut absolument préciser ce que l’on veut dire sinon cela introduit de la confusion dans le champ lexical et politique.

Commenter cet article