Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Compte rendu du meeting d'Ensemble à marseille

Publié le 7 Décembre 2013 par resistanceetamour in politique

Je suis allé au meeting d'Ensemble à Marseille. Il y avait plus de 100 personnes dont beaucoup de gens de plus de 40 ans probablement passés par la LCR. Le mot "Ensemble" a été prononcé au moins 10 fois ce qui est peu pour un premier meeting, ça change, je vous jure que d'habitude c'est beaucoup plus. Je vais faire un compte rendu de ce meeting avec mes remarques personnelles entre crochets

Après avoir rendu hommage à Mandela, Jacques Lerichomme passe la parole à Edouard Pagni, syndicaliste représentant des Moulins Maurel. Les Moulins Maurel sont menacés de fermeture. C’est l’une des plus vielles entreprises de Marseille, elle existe depuis 150 ans. Il s’agit de la Grande Minoterie de la Méditerranée (établissement où se préparent les farines qui doivent être livrées au commerce). Ce dont on parle, c’est donc de notre indépendance alimentaire. Comme Nutrixo ne s’est pas investi, ils dépendent essentiellement de Panzani leur principal client qui a rompu le contrat. Nutrixo devrait fermer l’année prochaine alors que ce moulin historique est largement rentable. Pour tout compliquer, Panzani renvoie la faute à Nutrixo. On pourrait penser qu’en réalité cette fermeture leur profite à tous les deux. Plusieurs repreneurs se sont intéressés au dossier, mais aucune suite n'a été donnée, ce qui fait que les salariés se sentent oubliés. Je vous renvoie aux vidéos ci-dessous et aux liens pour que vous compreniez au mieux la situation. Les salariés occupent les moulins nuit et jour. Il faut les soutenir surtout qu'ils sont peu médiatisés. Le syndicaliste explique que seuls le Front de gauche et l’extrême gauche viennent les aider. Il a plaisanté sur la nécessité de kidnapper Gignac pour être enfin médiatisé puisque quand Poutou vient, tout le monde s’en fout [ils y ont renoncé parce que Gignac leur coûterait trop cher en Big-Mac].

Puis Yamina Benchenni intervient. Elle est l’une des premières marcheuses contre le racisme et pour l’égalité. C’est la porte-parole du collectif du 1er juin, qui a organisé une marche le 1er juin 2013. Ce collectif a été créé en réaction aux nombreux meurtres dans les quartiers nord par des mères inquiètes pour leurs enfants. Elles ont fait un appel​, mais surtout 23 propositions que je vous mets en lien. Il est très important que ces citoyens déconsidérés par la mairie montrent qu'ils sont capables de proposer. Yasmina Benchenni estime que mettre du politique dans le social est essentiel.

Puis Olivier Leberquier, syndicaliste des Fralib, intervient. Les Fralib appellent au boycott d’Unilever. Il rappelle que les syndicalistes ne veulent pas tout casser, comme le pensent les libéraux, mais qu’ils sont là au contraire pour préserver l'outil industriel. Il ajoute qu’il ne suffit pas de voter mais qu’il faut aussi lutter et se gausse des promesses faites par Montebourg durant la présidentielle. Il le cite : « on fera des choses faites nulle part ailleurs... Dans les cas les plus extrêmes, par mesure de rétorsion et pour obliger Unilever à modérer ses positions, nous ferons la loi qu'il faut. »

[Je vous préviens un peu tard pour commencer à boycotter le 7 mais vous pouvez vous y mettre dès demain.]

Voici ci-dessous tout ce qu'il faut boycotter:

Compte rendu du meeting d'Ensemble à marseille

Jacques Lerichomme rappelle que Syrisa progresse encore et passe devant Nouvelle Démocratie (droite). Il dit que le rôle d'Ensemble et du FDG est de remettre du lien social, d’où les invitations de ces deux syndicalistes et de la porte-parole du collectif du 1er juin. Il ajoute que le rôle d’Ensemble est de mettre du lien dans le Front de Gauche, d’où les interventions de Pierre Dumestre du PG et de Jean Marc Coppolla du PCF.
Je fais un rapide résumé de leurs discours : le courage de résister de Mandela est rappelé. Il y a un espace politique pour le FDG. Il faut un changement politique, pas un changement de casting. Coppolla a aussi parlé du Casino qui va être fait pour blanchir l’argent sale de la mafia.

Compte rendu du meeting d'Ensemble à marseille

Clémentine Autain a d'abord cité Mandela: « cela semble toujours impossible jusqu'à ce que ce soit fait ». Pour elle, le fait que le CNR et Mandela soient « à la mode » montre une volonté de résistance. Obama et Hollande vont faire des hommages, mais Mandela ce n’est pas les Bisounours et peace and love, c’est la résistance. Il est dur de résister, on a une forme d’admiration pour ceux qui résistent comme les syndicalistes, les mères du collectif du 1er juin et Mandela. Il y a responsabilité politique, besoin de clivage [sans clivage pas de loi sur l’avortement, ni d’abolition de la peine de mort]. Le recul du racisme viendra s’il y a action politique, loi. Il y a besoin d’organisations politiques mais il est important de trouver un autre moyen de s’organiser. Il y a un travail de novation à faire à Ensemble pour imaginer une nouvelle « forme parti » ["forme parti" est un terme trotskiste résumant le débat sur comment s'organiser, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un parti]. Clementine ajoute que la détérioration capital/travail s’est encore accentuée : 45 jours de salaires sont aujourd’hui versés en dividendes contre 20 dans les années 80. Elle blague en disant qu'il faut appeler un chat un chat et un trader un voyou.

EELV n’avale plus des couleuvres mais des boas, ce qui a créé la création d'Ensemble car on a besoin d’écologie politique. Le Front De Gauche doit être un front social et politique.

Elle finit en citant un PCF [dont je n’ai pas réussi à prendre le nom] : ça fait 30 ans qu’on essaye de peser sur un PS de plus en plus à droite.

Commenter cet article