Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Je ne manifesterai pas avec les droites samedi à #Quimper

Publié le 1 Novembre 2013 par Nitro_Politic in chômage, politique, Bretagne, Quimper, Carhaix, Medef, Manifestation, extrême droite

Cet article est reposté depuis De Nitro-Politic.

A l’heure où j’écris ce billet, grande ébullition autour du « Collectif pour l’emploi en Bretagne » de Christian Troadec , vous vous rappelez, le sauveur de l’hôpital de Carhaix qui devait fermer ses portes.

Déjà là il y a une sacrée erreur de casting, Christian Troadec défenseur utile des services publics de la santé se retrouvant aux cotés des « bonnets rouges » qui se revendiquent porte-parole du « ras le bol fiscal » avec derrière eux les partis politiques de droite et d’extrême droite. L’intitulé de ce groupuscule de frustrés de la défaite de Nicolas Sarkozy en mai 2012 est très clair « Luttez contre le matraquage fiscal en France » rien à voir avec l’emploi, ni même avec la Bretagne.

Dans ce tweet l'ennemi c'est la majorité présidentielle. L'équipe qui gère ce compte "Bonnets rouges" vous propose de lire les élucubrations d'un militant UMP, Ronan Loas, connu uniquement pour son souhait de devenir un élu. Et confondre la place de la résistance à Quimper et la place de la libération montre une méconnaissance des lieux.

Ci-dessous un autre exemple de la droitosphère aux commandes des #BenêtsRouges il s'agit de l'agitateur Samuel Lafont, activiste anti mariage pour tous, soutien du , conseiller UMP et UNI.

L'extrême droite n'est pas en reste puisqu'elle reprend le bonnet rouge, malheureusement fournis gracieusement par l'entreprise Armor Lux, dans les réseaux sociaux et Marine Le Pen en tête sur son compte twitter. Vous pouvez d'ailleurs noter au passage que le FN s'interesse bien plus à la fiscalité qu'à l'emploi, on peut donc bien dire que ce parti n'est "ni de gauche, ni de gauche".

Je ne manifesterai pas avec les droites samedi à #Quimper

Autre incohérence du « Collectif pour l’emploi en Bretagne », qui maladroitement appele toujours à manifester, il a associé des salariés précarisés, chômeurs ou futur chômeurs de l’agro-alimentaire au MEDEF local qui a toujours couvert la mauvaise gestion des holdings comme par exemple le groupe Doux.

Extrait de Bastamag, le 12/06/2012 : Les dirigeants du groupe Doux sont-ils des escrocs ?
« Le groupe est arrosé depuis des années par les contribuables français et européens. Selon la Confédération paysanne, Doux a ainsi touché plus d’un milliard d’euros en quinze ans via la Politique agricole commune (PAC). Pour la seule année 2008, 62,8 millions d’euros ont été versés à Doux au titre du « soutien à l’exportation », pour que l’entreprise puisse s’aligner sur les prix mondiaux. Le groupe aurait en plus contourné le règlement pour toucher certaines de ces aides. » ...

Extrait de Médiapart, le 12/06/2012 : La prévisible faillite du groupe Doux
Dès la fin 2010, le groupe de volaille est déjà en quasi-faillite. Pourtant, rien ne se passe. Mieux, les dirigeants familiaux se versent près d’un million d’euros de dividendes et 7,4 millions d’euros de management fees. En deux ans, ils prélèvent ainsi plus de 20 millions...

Selon le quotidien le Télégramme du 31 octobre, le Medef 29 a annoncé sa participation à la manifestation samedi à Quimper... plus contre l'écotaxe, mais pour les industries agroalimentaires, pas un mot pour l'emploi, pour les salariés, pour les chômeurs, pour les TPE qui subissent dans leur vie quotidienne la gestion calamiteuse de groupes et de holdings qui n'ont pensé que profits pendant des dizaines d'années.

Pour seule compassion envers les salariés des abattoirs GAD, futurs licenciés, la direction les oppose. Comment comprendre cette manifestation de samedi à Quimper dans une telle situation.

Comme le dit très bien La Confédération paysanne dans un article du Télégramme du 31/10/2011: "Les racines du mal sont beaucoup plus profondes et un certain nombre d’acteurs de l’agroalimentaire, y compris dans le secteur coopératif agricole, évacuent ainsi un peu trop facilement leur propre responsabilité dans la situation actuelle..."
La confédération de manifestera donc pas ce samedi.

Alors que dire pour samedi 2 novembre ?

Si vous êtes salarié, chômeur, précaire, artisan, commerçant, agriculteur ou simplement un citoyen qui comprend que la Bretagne n'a pas des problèmes spécifiques de fiscalité, mais bien des problèmes d'emploi et de rémunération du travail accompli, rendez-vous plutôt à la manifestation à 15 heures place du Champ de Foire à Carhaix.

Si vous souhaitez vous joindre à un attelage totalement réactionnaire ou vous côtoierez aussi bien le MEDEF des Doux et consorts, la FNSEA le partenaire privilégié de la grande distribution, la droite décomplexée d’une UMP décapitée le 6 mai 2012, l'extrême droite qui par tous les moyens cherche à s’implanter dans une Bretagne qui lui est farouchement hostile, les petits merdeux identitaires, les givrés de la #ManifDeLaHonte qui ne viennent que pour prêcher la secte Civitas, le parti de Christine Boutin sera aussi de l'orgie libérale...

...rendez-vous ailleurs, ne venez pas polluer le bon air breton, les plages sont déjà suffisamment vertes.

Commenter cet article