Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

Le plan machiavélique du FDG

Publié le 9 Octobre 2013 par resistanceetamour

Cher lecteurs,

J’imagine que vous n’avez pas compris la stratégie du FDG (Front De Gauche) lors des prochaines municipales. Aussi par souci de transparence nous allons l’expliquer ici.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire il n’y a pas une stratégie par commune (non ce serait trop simple). Le Front De Gauche a lors d’une réunion hebdomadaire choisi la meilleure stratégie au monde, celle de ceux qui pensent que le nombre d’élus est ce qu’il y a de plus important.

Le « rôle » du Parti Communiste Français consiste à aller au combat quand la ville est gagnable, genre à Montreuil ou à Vitry-Sur-Seine et dans tout le reste de la Seine-Saint-Denis où la guerre entre PS et PCF fait rage.

Administration municipale de Vitry-Sur-Seine 2008 - 2013

Le plan machiavélique du FDG

Partout ailleurs (sauf à Marseille où l'ombre tutélaire de Guerini plane encore sur le PS) le « rôle » du PCF consiste à partir avec le PS et d’augmenter le nombre de conseillers municipaux du FDG (exemple : 13 PCF contre 10 (8 PCF et 2 PG) à Paris). Nous sommes donc déjà sûrs d’avoir plus d’élus municipaux en cas de victoire à Paris (bizarrement personne ne pense à la défaite à Paris, qu’il serait intéressant d’envisager).

Vous avez donc compris pourquoi les dirigeants PCF ont voté pour une alliance avec le PS. Les adhérents peuvent encore tout gâcher les 17, 18 et 19 octobre mais, d’après mon Padre qui a beaucoup d’expérience politique, les militants ne votent jamais contre leur direction. Il a passé 20 ans à la LCR et 10 ans au PS, ça aide. Je précise qu’il a voté Jospin en 2002 sans être convaincu (alors qu’il lui était déjà arrivé de ne pas voter PS au 1er tour) car il avait senti que quelque chose n’allait pas, trop de militants de la gauche du PS, dont il faisait partie, lui avaient dit qu’ils allaient punir Jospin d’avoir dit «je ne suis pas socialiste ». Voilà pourquoi beaucoup de ceux qui brandissaient en 2012 la menace « Le Pen » et l’argument (qui n’en est pas un) du vote (f)utile, nous faisaient bien rire. François Hollande a des défauts mais il a fait une bonne campagne notamment au Bourget où il nous a presque fait du marxisme-léninisme mais pas totalement, commettant plusieurs erreurs factuelles puisque contrairement à ce qu’il avait dit, la finance a plusieurs visages et plusieurs candidats. Il n’y avait aucun risque que François Hollande soit devancé par Marine le Pen (seul Sarkozy aurait pu se faire devancer) sinon mon père n’aurait pas voté Mélenchon au premier tour (moi si, mais on ne parle pas de moi).

Alors, je sais, certains camarades vont me dire que j’exagère et que pour l’instant les militants PCF ont toujours voté l’alliance avec le FDG et ont même voté pour que Mélenchon soit leur candidat et pour ne pas entrer au gouvernement. Je vous répondrais que vous avez raison mais que la direction était en majorité favorable à cela, ce qui n’est pas le cas pour Paris.

Le plan machiavélique du FDG

Le « rôle » du PG, de la GA, de la GU, de la FASE et des alternatifs (j’en oublie probablement, dites le moi en commentaire) est de faire des listes partout dans les villes de plus de 30.000 habitants où le PCF part avec le PS (sauf à Aubagne où la ligne est communiste). L’objectif est de gagner des élus car le PG et les autres n’en ont pas beaucoup (2 à Paris). Donc comme ils ne peuvent que gagner des élus en se présentant, avec des objectifs différents selon les endroits, les réseaux, mais toujours en vue de gagner des élus.

A Paris, l’objectif est de faire plus de 10% pour pouvoir se maintenir et ainsi obliger Anne Hidalgo et le PS à nous intégrer au second tour s’ils veulent gagner et comme ça, en ajoutant les élus PCF et les autres du Front de Gauche, le Front de Gauche sera majoritaire à Paris, ce qui serait un tremblement de terre.

Vous l’aurez compris, je blague à moitié pour me moquer de ceux qui disent « l’important c’est d’avoir des élus et peu importe la manière ». Je ne suis pas si machiavélique car pour moi la fin ne justifie pas les moyens et les moyens prédominent les fins. Cependant, nous ne devons pas oublier qu’il faut réhabiliter Machiavel qui fut sans le savoir l’un des premiers partisans de la révolution citoyenne puisqu’il prévient le prince que le peuple est en devoir de se révolter[1] s’il y a un mauvais gouvernement. C’est le cas aujourd’hui, donc disons oui vite à la révolution citoyenne. François Hollande nous a dit « le changement, c’est maintenant », or comme le dit Machiavel, « Un changement en prépare un autre. »... Espérons que cette fois-ci ce sera le NÔTRE !

[1] Citons le : « Le prince doit se garder de toutes les choses qui peuvent le rendre odieux ou méprisable ; moyennant quoi il sera à couvert de tous les dangers.» [Le Prince].

Commenter cet article