Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
resistanceetamour

Ceci est le blog d'un animateur, vacataire en bibliothèque. Je suis révolté contre les injustices de notre société. Nietzschéen, je fais partie d'une grande aventure humaine: La France Insoumise

La primaire PS de Marseille decryptée

Publié le 15 Octobre 2013 par resistanceetamour

Cher lecteurs, suite aux résultats du premier tour plusieurs questions peuvent être posées. Je vais tenter d'y répondre, si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à me contacter.

Commençons par le premier tour.

S'il est passé il faut, pour comprendre le deuxième, revenir dessus.
Comment le comprendre ? Nous avons eu en fait lors de ce premier tour plusieurs duels qui vont d'ailleurs probablement se retrouver au second tour.

Le duel Samia Ghali - Henri Jibrayel.

Bon en fait ce duel est le plus simple à expliquer, son enjeu c'est la mairie de secteur du 15/16. Rappelons que ces deux-là s'adorent (oui c'est ironique). Nous retrouverons ce duel au second tour puisque Henri Jibrayel va soutenir Patrick Mennucci. Vous l'aurez compris Jybrayel ne soutient pas Mennucci parce que ce dernier a un véritable programme et semble le mieux placé pour battre Jean-Claude Gaudin en mars 2014.

Le duel Samia Ghali - Eugène Caselli.

Ce duel est venu assez tardivement. Quand Caselli a annoncé vouloir être tête de liste dans le 13/14 cela a beaucoup fâché Sylvie Andrieux qui veut que son homme lige Garo Hovsépian reste maire de secteur. Ainsi ces derniers ont alors soutenu Samia alors qu'auparavant ils soutenaient Eugène. Ça s’appelle un soutien fluctuant.

Le duel Christophe Masse – Patrick Mennucci.

Ce duel est simple à expliquer. Je vous rappelle que c'est Masse qui a fait quitter à Mennucci la présidence du groupe PS marseillais. Masse, devenu président du groupe, avait alors promis de ne pas se présenter mais s’est présenté quand même en laissant la présidence de groupe à un incapable. Masse est l’homme de Guérini et Mennucci est celui qui a tapé le plus fort sur Guérini. Ce duel va se retrouver au second tour. Pour l’instant Masse laisse le « libre choix », à ses électeurs mais tout le monde sait qu’à ce niveau, ne pas se prononcer et laisser le « libre choix » ne peut qu’aller dans le sens de Samia.

Le duel Samia Ghali - Patrick Mennucci.

Il y a un duel Ghali/Mennucci puisqu’elle est la femme de Franck Dumontel et donc de Guérini . Franck Dumontel = Jean Noel Guerini. Est-il utile de préciser que ce duel va se retrouver au second tour ? C’est inutile puisque les amants passagers (référence cinématographique lol) se retrouveront au second tour.

Le duel Patrick Mennucci - Eugène Caselli.

Ce duel a eu lieu pendant toute la campagne. Patrick Mennucci a durement tapé sur la cogestion avec FO de Caselli et a fait campagne sur ça. Or, Caselli est président de le Communauté Urbaine de Marseille et comme pour l'instant il n'a pas de fief, même s’il se trouve que le 9/10 a un peu plus voté pour lui, son seul réseau c'est FO. C'est pour cela qu'il a répondu "Mennucci ne sera jamais maire de Marseille".

Comme vous l'avez remarqué une candidate n’est pas mentionnée dans ces duels, c'est normal car il faut compléter ces cinq duels par deux duos.

Le duo Samia Ghali et Christophe Masse.

Pour faire simple, ce sont les deux candidats préférés de Gaudin et de Guérini avec cependant un avantage à chaque fois pour la première. Et non, cher Olivier Mazerolle, ce n'est pas parce que c'est "une beurette", c'est juste parce qu'elle est nulle. Nous retrouverons ce duo au second tour comme le dit un soutien de Samia Ghali "Christophe, cela me paraît être dans la logique qu'il nous rejoigne". Ces deux là partagent aussi une haine féroce contre les Roms.

Le duo Marie-Arlette Carlotti - Patrick Mennucci.

Ce duo n'a jamais été un duel contrairement à ce que certains pouvaient penser. S'ils sont différents sur bien des points, ils condamnent tous deux aujourd'hui le clientélisme. Comme c’est un duo, Carlotti est en duel face à tous ceux qui sont en duel face à Mennucci. Pourquoi ne pas présenter ces duels me dites-vous (oui je vous entends) ? La raison est simple : avant le premier tour Mennucci a critiqué le clientélisme beaucoup plus vigoureusement que Carlotti (d'ailleurs ça a fait rire certains) ne l’a fait. Carlotti peut avoir des regrets, car c'est probablement sur ça que la différence s'est faite et ça c'est joué à peu: 230 voix d'écart. Au lieu de dire "je vais en finir avec FO" elle disait "il faut négocier avec tous les syndicats", cf proposition 19. Cette différence de ton est aussi visible dans cette vidéo - la séquence commence vers 38 minutes 40 secondes et finit vers 50 minutes 45 secondes. Soyons clairs, ça veut dire la même chose mais, dans un cas, c'est fait avec beaucoup de langue de bois. J'en profite pour dire à tous ceux qui on dit que Carlotti n'a pas de réseaux qu’ils ont tort, elle a des réseaux par le PS national et dans son secteur, le 4/5, mais ils ne suffisent pas. Pendant que Mennucci (seul représentant du PS) manifestait contre les universités d'étés du FN, Carlotti déclarait " Face au FN certains proposent des colloques en vase clos ou des manifestations années 80", un excellent moyen de se fâcher avec un bon nombre d'électeurs qui ont fait la différence entre elle et Mennucci. Carlotti a fait une mauvaise campagne qui, par moments, ressemblait beaucoup à celle de son maître à penser (Jospin pour ceux qui l'ignorent).

Passons désormais au second tour:

Au second tour, on l'a déjà compris, Jibrayel et Carlotti vont tous deux soutenir Mennucci pour des raisons différentes et en plus le blogueur va faire de même (pour les même raisons que Carlotti hein, je ne veux surtout pas être maire de secteur et puis en plus comme je vis dans le 1/7, il faudrait que je prenne la place de Mennucci). Au premier tour on vote pour ses idées, j'ai donc, vous l'avez compris, voté Mélenchon au premier tour. Au second tour on fait un vote stratégique pour éliminer le plus mauvais. Dans ce cas la plus mauvaise qui est donc Samia Ghali. De plus Gérard Filoche a dit un jour à mon père: "Mennucci sera le prochain maire de Marseille de gauche". Comme on le sait tous Gérard a toujours raison (non, ne riez pas). On peut aussi constater que les deux candidats du second tour sont issus du courant de la gauche socialiste (gauche du PS), oui la gauche du PS va enfin gagner une élection vous voyez c’est possible. Attendez ! On me murmure dans mon oreillette qu’aujourd’hui aucun de ces candidats n’en font partie. C’est bien dommage même si c’est normal et puis on ne va pas entrer dans les détails mais bon, la gauche socialiste marseillaise est un peu mort-née.

Samia Ghali va être soutenue par deux anti-Roms Marius Christophe Masse et Garo Hovsepian. Pour l’instant Valls ne soutient pas encore Samia Ghali mais ça ne saurait tarder.

Sylvie Andrieux soutient elle aussi, on l'a vu, Samia Ghali. Si vous ne comprenez pas pourquoi je vous renvoie à la question 4 et à la réponse C de mon questionnaire, qui est toujours valable.

Enfin vient le cas Caselli qui est particulier puisque, paradoxalement, il a été en duel face aux deux finalistes pour des raisons différentes. On pourrait dire qu'il est un peu dans la merde mais nous ne le ferons pas, c'est trop malpoli. D'après les dernières rumeurs il va soutenir Mennucci, peut être Mennucci lui a-t-il promis d'être moins virulent envers FO, ou de lui attribuer une mairie de secteur ou peut être Caselli choisit-il, comme le blogueur, le moins mauvais qui pourrait battre Gaudin plus facilement que Samia Ghali (il faut envisager toutes les hypothèses). Par contre, il n'est pas du tout acquis que les électeurs de Caselli votent Mennucci car à part les perdus, ce sont les réseaux de FO. Comme le dit un proche de Mennucci: "Il y a Caselli et le vote Caselli. S'il y en a bien un qui n'est pas décisionnaire du sort de ses voix, c'est bien lui. La question, ce sera la façon dont se fera le report des voix."

Pourquoi le second tour n'est pas joué.

Je fais ce dernier paragraphe autant pour pousser un coup de gueule contre certains que pour vous prévenir qu'il faut mobiliser au second tour.

Bruno Leroux a dit "mettre en place des bus un dimanche pour faire en sorte que les électeurs puissent aller voter, cela me semble plutôt devoir être félicité que devoir être stigmatisé. Ceux qui n'ont pas pensé à le faire, ils ont été peu attentifs à ce qui peut améliorer la participation, et s'il y a une candidate (Samia Ghali) qui a été plus réactive que les autres, tant mieux !" et a répondu aux accusations de clientélisme: "Que Carlotti dise ce qu'elle sait ou qu'elle se taise". J'ai aussi lu que Jean Marc Ayrault aurait recadré Carlotti pour ses propos sur le clientélisme.

Bruno Leroux et Jean Marc Ayrault sont des ignorants (ou des menteurs, mais on va dire ignorants, c’est plus gentil). Carlotti a eu raison de dénoncer le clientélisme (pour une fois qu'elle ne fait pas de la langue de bois, encourageons-la). Il ne s'agit pas de détruire le succès de la primaire PS mais de dire la vérité. Ils veulent des preeeeeuuves comme Apathie, hélas je ne suis pas Médiapart mais nous allons étudier ensemble le vote des différents secteurs.

Cinq secteurs ont vu le nombre d'électeurs augmenter : le 13, le 14, le 15 et le 16, vient ensuite le 3éme secteur. Dans tous les autres secteurs, le nombre de votants a baissé par rapport à la primaire présidentielle c'est normal, c'est une primaire municipale et il y a de la déception. Ce qui n'est pas normal c'est quand ça augmente. Voilà que de nombreuses personnes se sont découvertes sympathisants socialistes, avouez que c'est pour le moins bizarre (oui je suis méchant).

Dans le 3ème la participation augmente de 3,5% à 4% des inscrits, c'est peu mais bon on commence par lui parce qu'après... C'est dans le 3ème dans lequel ça a le moins augmenté et donc où c’est le moins étrange. Le deuxième et le troisième secteur sont les ex-bastions de Guérini. Si Mennucci sort en tête dans les deux dont il est député (pour faire simple Mennucci est député des secteurs 1, 2, 3, d'une partie du 5 et d'une partie du 6 en gros c'est une banlieue rouge découpée ainsi par l'UMP pour faire gagner Muselier et perdre Andrieux, ce qui a été un échec cuisant) soit 25% dans le 2ème et 34% dans le 3ème, Samia Ghali n'est pas mal placée. Elle fait 19% dans le 2ème et 21% dans le 3éme. Il faut y ajouter à ces scores ceux de Masse qui fait 18% dans le 2ème et 16% dans le 3ème. Nous venons néanmoins d'aborder le moins suspect des 3 secteurs puisque l'augmentation n'est pas forte et que le vote est plus dispersé.

Les scores dans le 3éme secteur.

La primaire PS de Marseille decryptée

Dans le 14éme la participation augmente de 3,3% à 5,4% des inscrits. Houlà la hausse du nombre d'inscrits devient conséquente, donc c'est là où ça devient inquiétant. Cette hausse ne suffit pas, me diriez-vous, il faut aussi regarder pour qui ils ont voté... J'y viens : 52% pour Samia Ghali. Les autres ne sont pas importants, ils se partagent les miettes.

Les scores dans le 14éme secteur.

La primaire PS de Marseille decryptée

Dans le 15ème la participation augmente de 4,1% à 7,2% des inscrits et Samia Ghali est à 59%. Dans le 16ème la participation augmente de 7% à 8,8% des inscrits et Samia Ghali est à 43%. En deuxième, seulement à 23%, vient le député Henri Jibrayel (qui est aussi deuxième à 15% dans le 15). Pour faire simple, Samia Ghali a largement remporté son duel du 15/16 face à Jibrayel pourtant député (je me répète mais faut que ça rentre dans vos crânes).

Les scores dans le 15éme secteur.

La primaire PS de Marseille decryptée

Les scores dans le 16éme secteur.

La primaire PS de Marseille decryptée

Merci à Marsactu pour les scores par secteurs.

Evidemment, je tiens à le dire, ces chiffres ne prouvent rien, il faudrait faire pour cela une enquête beaucoup plus approfondie (je demande solennellement à Médiapart de nous aider). Remarquons juste par rapport à une video d’I-Tele qu’ils ne savent pour qui ils vont voter (à 1 minute 16 secondes), à part ça il n’y a aucun problème. On a aussi vu un truc étrange sur twitter qu'on ne peut pas qualifier de preuve parce que c'est twitter quoi, c'est pas la vie réelle (mais ça fait peur de voir des trucs pareils quand même)

La primaire PS de Marseille decryptée

Malgré tout, si les chiffres dits auparavant ne prouvent rien ils permettent de déduire quelque chose. Soit Samia est le Barack Obama de Marseille, soit il y a du clientélisme (rigolez pas les deux positions sont plausibles).

Je vais finir en disant une chose importante : la victoire de Mennucci n'est pas assurée, même si Caselli, Jibrayel et Carlotti se joignent à lui. Samia Ghali a fait 5.151 voix soit presque 1000 de plus que Mennucci (4.212) et le score de Christophe Masse (2.915 voix) s’ajoute à ce constat et Samia a l’air optimiste. Pour être sûr de gagner Mennucci doit plus sensibiliser ceux qui n'ont pas voté et ce n'est pas gagné car pas mal de ceux qui ont voté au premier tour sont écœurés par le résultat.

La primaire PS de Marseille decryptée
Commenter cet article

LB 17/10/2013 02:22

On peut se demander si dans les électeurs de Samia certains ne jouent pas contre la gauche...

resistanceetamour 17/10/2013 20:17

c'est même sur :)